Pour certaines, s’épiler serait contre-nature…

 

WTF? un mouvement anti-épilation?

 

Dans les années 60, avoir du poil aux aisselles n’était pas chose rare : au contraire, c’était pour beaucoup de femmes, le symbole de leur rébellion contre les diktats d’une société qui les avaient rendues soumises à l’homme et à ses caprices…  Néanmoins, depuis les années 80 (Dieu merci!), on peut être féministe tout en s’épilant ! Seulement voilà, depuis quelques années, de nombreuses femmes refusent d’enlever leurs poils et les exhibent même fièrement… Leurs arguments ? En plus de la traditionnelle critique de la société de consommation, elles accusent l’épilation d’être contre-nature et d’abîmer la peau en la desséchant, supprimant ainsi la fonction de régulation de la sudation, limitant alors la production de phéromones… Mouai !

Bien sûr, si l’on enlève nos poils, c’est pour se sentir mieux, plus jolie et plus lisse, c’est donc bel et bien une forme de soumission à un idéal de beauté imposé par les médias… Ça, je le reconnais, mais quand même, quand on porte une jolie robe en été, c’est agréable d’avoir les gambettes nues, douces et sans poil, non ?

 

 Retrouvez Sans Complexe Lingerie sur http://www.sanscomplexe.com/