2012 et ses bonnes résolutions.

Bien évidemment, je vous vois venir, vous commencez à dresser la liste de vos bonnes résolutions. Ne niez pas, je le sais, vous avez beau clamer sur tous les toits que non non non, cette fois-ci on ne vous y reprendra pas, je suis prête à mettre ma main au feu que vous êtes en train d’envisager l’inscription au club de gym. Si si, celle là même qui en plus de vous coûter un bras (et l’épaule qui va avec) va vous coller mauvaise conscience pendant les six prochains mois.

Ah, parce que vous n’êtes pas au courant ? Personne ne rentabilise ces abonnements. TOUT LE MONDE lâche l’affaire au bout de quatre semaines. Non, je n’ai pas fait d’enquête approfondie mais si je me base sur un panel hyper représentatif (moi, mon mec et deux copines), j’ai 100% d’abandon en moins d’un mois. Comme me le disait un copain qui y était allé une fois pour essayer, une seconde pour voler la serviette prêtée gracieusement, « ça fait cher la serviette ».

Tu m’étonnes.

Donc on oublie le club de sport, mais aussi la promesse faite à soi même qu’on ne mangera plus jamais de chocolat, qu’on sera désormais TOUJOURS gentille avec cette hyène de madame michu, la voisine du dessous qui nous accuse de prendre des douches à 4h du matin avec notre amoureux (si seulement) ou encore de ne plus JAMAIS commander de fringues sur les sites de ventes privées dès potron minet.

On arrête de se fixer des objectifs complètement inatteignables. Ce qui ne signifie pas qu’on ne puisse pas prendre quelques résolutions dont on sait qu’on les tiendra, elles :

-      Cette année, on essaie de se faire plaisir une fois par jour. Même si se faire plaisir consiste tout simplement à lire un magazine pour filles, à boire un thé sur le canapé ou se mater une série débile.

-      On rappelle les copines un peu trop perdues de vue parce que c’est complètement idiot de perdre de vue les copines.

-      On est raisonnable avec l’argent mais on s’autorise un craquage par mois et là, on ne lésine pas, on s’offre un truc qui nous fait VRAIMENT kiffer.

-      On arrête d’acheter des chipsters qu’on bouffe sans réfléchir et avec l’argent économisé, on s’offre une fois par semaine un gâteau qui tue dans la pâtisserie qu’on préfère.

-      On se concentre sur ce qu’on aime le plus chez nous. Et on se répète tous les matins que c’est déjà bien d’avoir un truc qui nous plait chez nous. Même si c’est le gros orteil et qu’il n’est pas évident de le valoriser.

-      On s’aère. En allant marcher au jardin public, ou en se faisant une escapade à la mer un week-end, ou encore en profitant d’une promo last-minute pour aller voir loin si on y est.

-      On se fait confiance. Pour aimer, être aimée, plaire, séduire, construire, réussir.

Oui, cette année, on va s’aimer. Et vous allez voir, ça va être drôlement chouette.

***

Retrouvez Caroline sur son blog Pensées de ronde.